Qui sommes-nous ?

Les éditions Divona avec le concours d'Ourasi, d'Annie, sa nounou et de l'écrivain Étienne de Monpezat ont le plaisir de vous présenter « le roman vrai d'Ourasi ».

Annie Jumel, la nounou d'Ourasi et sa rencontre avec le plus grand trotteur du siècle dernier

Je ne suis pas une "fan" de courses hippiques mais passionnée des courses et des prix d'Amérique du grand champion Ourasi.
Ce cheval légendaire m'a émerveillé par son allure et son élégance inégalable. Comment ne pas s'émouvoir et vibrer sur ses fins de courses ! On le voyait coucher les oreilles à la montée du dernier virage de l'hippodrome de Vincennes. Il volait et toisait du regard ses adversaires de piste.

Je ne pensais jamais renconter un jour ce crack Ourasi. En 2001, pour des raisons professionnelles de Joël, mon époux; nous déménageons de la Somme pour nous intaller en Normandie au Molay-Littry. Un matin, j'entends à la radio qu'Ourasi coulait une paisible retraite dans un haras près de Bayeux. J'ai donc contacté le propriétaire Le Comte De Lastours et il m'a invité à venir rendre visite à Ourasi. J'ai été impressionnée et émue de pouvoir l'admirer dans son paddock. De semaine en semaine, mes visites se sont multipliées. Un jour, le directeur du Haras de Gruchy, Pierre Lamy m'a proposé de renter dans le paddock d'Ourasi. Je n'osais pas, mais au fur et à mesure du temps, une complicité s'est instaurée entre nous. Et depuis, des liens se sont tissés et son regard très expressif me communique ses désirs, ses attentes, ses humeurs...

Chaque jour, j'effectue 8 km à vélo pour le caliner, le panser et lui offrir ses friandises préférées: carottes, pommes, goldens. Depuis son 30è anniversaire, j'accueille bénévolement ses nombreux admirateurs ( 1 500 à 2000 personnes sur l'année ). Il viennent des quatre coins de France et de pays étrangers ( Belges, Néerlandais, Norvégiens, Suédois, Italiens, Maltais...). Ils sont tous émus, émerveillés d'approcher et de toucher un tel champion qui leur apparaissait innaccessible. Que du bonheur pour tous, même pour le roi Ourasi qui ressent cet amour, cette présence; lui, qui a fait vibrer des foules dans ses années glorieuses !

Ce "patrimoine vivant" Ourasi rassemble et attire des admirateurs de toute classe sociale et de tout âge. Il fait pleurer les dames et maintenant les messsieurs !!! Dans le haras de Gruchy, c'est le havre de paix où les hôtes viennent pour de l'Ourasithérapie !

Mon "loulou" adoré Ourasi est à la hauteur du général De Gaulle; ce sont des personnages uniques qui resteront dans l'histoire !
OURASI, un champion hors du commun, un recordman avec ses quatre prix d'Amérique et de longévité pour un tel athlète à la veille de ses 33 ans !!!

Un Dieu "mon Loulou"